Les articles

Qu'est-ce que la psychanalyse? L'approche psychanalytique de la psychologie

Qu'est-ce que la psychanalyse? L'approche psychanalytique de la psychologie

La psychanalyse est définie comme un ensemble de théories psychologiques et de techniques thérapeutiques qui trouvent leur origine dans les travaux et les théories de Sigmund Freud. L'idée centrale au centre de la psychanalyse est la croyance que toutes les personnes possèdent des pensées, des sentiments, des désirs et des souvenirs inconscients. En ce qui concerne le contenu de l'inconscient à la conscience, les gens peuvent ressentir la catharsis et approfondir leur humeur actuelle.

Le contenu

  • 1 Principes de base de la psychanalyse
  • 2 Brève histoire de la psychanalyse
  • 3 Dates clés de la psychanalyse
  • 4 Principales figures de la psychanalyse
  • 5 Étude de cas
  • 6 L'esprit conscient et inconscient
  • 7 Le Moi, le Moi et le Surmoi
  • 8 Mécanismes d'autodéfense
  • 9 Faiblesses de la psychanalyse
  • 10 Les points forts de la psychanalyse

Principes de base de la psychanalyse

La psychanalyse est basée sur plusieurs principes, qui sont les suivants:

  • Le développement de la personnalité est principalement marqué par les événements de notre petite enfance. Selon Freud, la base de notre personnalité est fixée à l'âge de cinq ans.
  • La façon dont nous nous comportons est largement influencée par nos impulsions inconscientes.
  • Lorsque l'information de l'inconscient passe à notre conscience, elle peut conduire à une catharsis et nous permettre de faire face au problème.
  • Nous utilisons une série de mécanismes de défense pour nous protéger des informations contenues dans notre subconscient.
  • Les problèmes émotionnels et psychologiques, tels que la dépression et l'anxiété, sont souvent enracinés dans des conflits entre l'esprit conscient et inconscient.
  • Un analyste expert peut aider à apporter certains aspects du subconscient à la conscience en utilisant une variété de stratégies psychanalytiques telles que l'analyse des rêves et association libre.

Bref historique de la psychanalyse

Comme nous le savons tous, Sigmund Freud a été le fondateur de la psychanalyse et de l'approche psychodynamique de la psychologie.

Cette école de pensée a souligné la influence de l'inconscient sur le comportement. Freud croyait que l'esprit humain est composé de trois éléments: le ça, le moi et le surmoi.

Les théories de Freud sur les étapes psychosexuelles, l'inconscient et le symbolisme des rêves restent un sujet populaire parmi les psychologues et les laïcs, bien que son travail soit considéré avec scepticisme par beaucoup aujourd'hui.

De nombreuses observations et théories de Freud étaient basées sur des cas cliniques et des études de cas, rendant leurs résultats difficiles à généraliser à une population plus large. En tout cas, les théories de Freud ont changé notre façon de penser le fonctionnement de l'esprit et du comportement humain, et ont laissé une marque durable sur la psychologie et culture

Un autre théoricien associé à la psychanalyse est Erik Erikson. Erikson a élargi les théories de Freud et a souligné l'importance de la croissance personnelle tout au long de la vie. Il a formulé la théorie du développement humain, la étapes psychosociales et l'influence de la culture et de la société sur l'évolution de la personnalité.

La psychanalyse aide les gens à se comprendre à travers exploration d'impulsions qui souvent ne se reconnaissent pas parce qu'elles sont cachées dans l'inconscient. Aujourd'hui, la psychanalyse englobe non seulement la thérapie psychanalytique, mais aussi la psychanalyse appliquée (qui applique les principes psychanalytiques des scénarios et des situations du monde réel), ainsi que la neuropsicoanalyse (qui applique les neurosciences aux questions psychanalytiques telles que les rêves et répression).

Les approches traditionnelles de Freud ont déjà été largement surmontées, et les approches les plus modernes de la thérapie psychanalytique mettent l'accent sur une vision sans préjugés et plus empathique. De cette façon, les clients peuvent se sentir en sécurité lorsqu'ils explorent leurs sentiments, leurs désirs, leurs souvenirs et leurs facteurs de stress qui peuvent entraîner des problèmes psychologiques. La recherche a également montré que l'autotest utilisé dans le processus psychanalytique peut contribuer à la croissance émotionnelle à long terme.

Psychanalyse Sigmund Freud

Dates clés de la psychanalyse

  • 1856 - Naissance de Sigmund Freud
  • 1886 - Freud commence à exercer en tant que thérapeute
  • 1892 - Josef Breuer décrit le cas d'Anna O. Freud
  • 1895 - Naissance d'Anna Freud
  • 1900 - Sigmund Freud publie son livre «L'interprétation des rêves»
  • 1896 - Sigmund Freud a inventé le terme psychanalyse
  • 1907 - Création de la Société psychanalytique de Vienne
  • 1908 - La première rencontre internationale entre psychanalystes a lieu
  • 1909 - Freud effectue son premier et unique voyage aux États-Unis
  • 1913 - Jung se sépare de Freud et de la psychanalyse
  • 1936 - La Société psychanalytique de Vienne change de nom et devient l'Association internationale de psychanalyse
  • 1939 - Sigmund Freud décède à Londres après une longue maladie du cancer de la bouche

Principales figures de la psychanalyse

Étude de cas

Une étude de cas est définie comme une étude approfondie d'une personne. Certaines des études de cas les plus célèbres de Freud incluent Dora, le petit Hans et Anna O, qui ont eu une influence puissante sur le développement de sa théorie psychanalytique.

Dans l'étude de cas, le chercheur essaie de regarder en profondeur tous les aspects de la vie d'un individu. En étudiant attentivement la personne de si près, on s'attend à ce que le chercheur puisse obtenir une perspective claire de comment l'histoire de cette personne contribue à son comportement actuel. Grâce à ces connaissances acquises, on suppose que ce qui a été appris pourrait être appliqué à d'autres cas, cependant, il est souvent difficile de généraliser les résultats, car les études de cas ont tendance à être si subjectives.

L'esprit conscient et inconscient

Dans l'inconscient, toutes les choses qui sont en dehors de notre connaissance consciente sont incluses. Il peut s'agir de souvenirs de la petite enfance, de secrets et de désirs cachés. Selon Freud, l'inconscient contient des choses qui peuvent être désagréables ou même socialement inacceptables. Parce que ces choses pourraient générer de la douleur ou des conflits, elles sont enfouies dans l'inconscient.

Bien que ces pensées, souvenirs et impulsions soient en dehors de notre conscience, ils continuent d'influencer notre façon de penser, d'agir et de nous comporter. Dans certains cas, des choses qui sont en dehors de notre conscience peuvent influencer négativement le comportement et nous conduire à troubles psychologiques.

Dans l'esprit conscient se trouve tout ce qui est dans notre conscience. Le contenu de l'esprit conscient est ce dont nous sommes conscients ou que nous pouvons facilement évoquer.

Le Ça, le Moi et le Surmoi

En suivant la théorie de la personnalité selon Sigmund Freud, nous trouvons les trois structures de base de la personnalité:

Il: Freud croyait que la personnalité se compose de trois éléments clés. Le premier d'entre eux l'appelle. Voici toutes les impulsions inconscientes, basiques et primaires.

Je: Le deuxième aspect de la personnalité est le je, également connu sous le nom Ego. C'est la partie de la personnalité qui doit faire face aux exigences de la réalité. Il aide à contrôler les impulsions du Il et nous fait nous comporter de manière réaliste et acceptable dans la société. Au lieu d'exécuter des comportements visant simplement à satisfaire nos désirs et nos besoins, l'Ego nous oblige à répondre à ces besoins d'une manière socialement acceptable. En plus de contrôler les exigences du Il, le Je aide également à atteindre un équilibre entre nos impulsions de base, nos idéaux et la réalité.

Surmoi: Le surmoi ou Super-héros C'est le dernier aspect de la personnalité et contient nos idéaux et nos valeurs. Les valeurs et les croyances que nos parents et la société nous inculquent sont la force motrice du surmoi et s'efforcent de nous faire agir conformément à cette morale.

Mécanismes d'autodéfense

Un mécanisme de défense est une stratégie que l'ego utilise pour se protéger de l'anxiété.. Ces outils défensifs agissent comme une sauvegarde pour garder les aspects désagréables ou stressants de l'inconscient loin de la conscience. Lorsque quelque chose semble trop écrasant ou même contre-productif, les mécanismes de défense nous aident à garder l'information hors de conscience afin de minimiser la détresse.

Faiblesses de la psychanalyse

De nombreux concepts proposés par les théoriciens psychanalytiques sont difficiles à mesurer et à quantifier.

La plupart des idées de Freud étaient basées sur des études de cas et des observations cliniques plutôt que sur des recherches scientifiques empiriques.

Les théories de Freud exagèrent l'influence des expériences de l'enfance, du sexe et de l'inconscient.

Les points forts de la psychanalyse

Bien que la plupart des théories psychodynamiques ne soient pas basées sur des recherches expérimentales, les méthodes et les théories de la pensée psychanalytique ont contribué au développement de la psychologie expérimentale.

De nombreuses théories de la personnalité développées par les penseurs psychodynamiques ont encore une influence aujourd'hui, notamment la théorie d'Erikson sur les étapes psychosociales et la théorie des étapes psychosexuelles de Freud.

La psychanalyse a ouvert une nouvelle vision de la maladie mentale, ce qui suggère que parler de problèmes personnels avec un professionnel pourrait aider à soulager les symptômes de troubles psychologiques.

Livres écrits par Sigmund Freud que vous pouvez lire en ligne gratuitement sur notre site:

Tests associés
  • Test de personnalité
  • Test d'estime de soi
  • Test de compatibilité de couple
  • Test de connaissance de soi
  • Test d'amitié
  • Suis-je amoureux